Illustrateur freelance : en quoi consiste ce métier ?

Illustrateur freelance : en quoi consiste ce métier ?

Au fur et à mesure que la technologie avance, de nouveaux métiers intègrent le monde des professionnels. L’illustrateur en fait partie, et de nombreux artistes talentueux travaillent dans ce secteur pour mieux affirmer leur passion. Pour aider la jeune génération à s’orienter à bon escient, découvrez à travers ce texte en quoi consiste le métier d’illustrateur freelance

Définition du métier d’illustrateur freelance

Un illustrateur freelance est le dessinateur qui traduit des textes en dessins, sans faire partie de l’équipe de l’édition. Travaillant avec un auteur ou un éditeur, ses œuvres peuvent être destinées à l’illustration des livres de jeunesse, ouvrages scolaires ou parascolaires, presse ou publicité. 

Tout en réalisant ses créations, l’illustrateur freelance doit tenir compte de la ligne de direction imposée par l’auteur ou le directeur artistique. Ces derniers, en tant que commanditaires mentionnent dans le cahier des charges, les codes couleurs, les typographies à utiliser, les formats à réaliser et le délai d’exécution. En dehors des consignes, l’illustrateur jouit de toute sa liberté pour la création des illustrations. 

Les missions d’un illustrateur freelance

Dans le cadre de son métier, l’illustrateur freelance peut réaliser l’intégralité des pages d’un ouvrage, notamment pour un album de bande dessinée, livre jeunesse, ou seulement la couverture, pour les œuvres des autres auteurs.  En l’occurrence, pour des illustrations multiples, son rôle consiste à effectuer plusieurs découpes matérialisant les emplacements dédiés aux dessins dans le texte. Dans le cas d’une illustration de couverture, son rôle consiste à travailler en grand format, avec une traduction visuelle pertinente du titre de l’œuvre. 

En premier lieu, quel que soit le type d’illustration demandé, l’illustrateur commence toujours par des esquisses ou croquis. Ceux-ci doivent être validés avant la phase de colorisation sur une table de dessin, ou sur un ordinateur muni de palette graphique. 

Les qualifications requises pour un illustrateur freelance

Pour prétendre accéder au métier d’illustrateur freelance, il faut avoir un talent confirmé en dessin et en peinture. Effectivement, ces deux disciplines sont indissociables du métier d’illustrateur, avec en plus les différentes techniques de dessin, entre autres, encre, feutre, crayon, gouache, pastel ou encore acrylique. Outre cela, il faut avoir une bonne connaissance des outils informatiques, ainsi que des logiciels spécifiques comme Illustrator ou Photoshop. 

Auparavant, l’illustrateur travaillait toujours en solitaire, dans son propre atelier. À l’heure actuelle, la tendance consiste au regroupement afin de mettre en commun des moyens techniques, matériel et documentation. De la même manière, ces artistes peuvent échanger pour optimiser leur rendu professionnel. 

Les formations pour devenir illustrateur freelance

Pour bénéficier d’un savoir-faire technique et artistique optimal, l’illustrateur freelance, en plus de son talent, doit aussi avoir sa propre personnalité, en plus de son esprit créatif et son style particulier. Outre cela, justifier d’une formation spécifique ajoutera plus de valeur à ses bagages. Ainsi, il serait mieux de suivre une formation en graphisme, design, art, ou communication et multimédia. 

Dans tous les cas, pour vivre de son métier, un illustrateur freelance doit savoir se vendre afin de décrocher des commandes. Pour ce faire, il doit aussi soigner son portfolio, et le mettre à jour régulièrement pour séduire les potentiels clients. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *