Comment choisir le meilleur PER ?

Comment choisir le meilleur PER ?

Depuis son lancement, le PER séduit de nombreux particuliers. L’objectif en ouvrant ce genre d’épargne, c’est d’avoir un bon revenu après la retraite et de pouvoir mener une vie confortable. Mais pour que cela soit possible, il faut disposer d’un meilleur PER, c’est-à-dire un contrat performant et avantageux. Découvrez comment trouver l’offre parfaite avant de procéder à la souscription. 

Bien se renseigner sur les frais du contrat 

Frais de souscription, frais courants, frais de gestion, frais d’arrérage des rentes, frais d’arbitrages, frais de transfert…, la liste est longue en ce qui concerne les frais à payer par les épargnants. En s’accumulant,  ils peuvent vous coûter très cher à la fin du contrat. Il est donc important de bien vérifier les frais appliqués et leurs montants. 

Il faut savoir que le montant de chaque frais varie d’un établissement à l’autre. Voilà pourquoi vous devez comparer les offres. Les frais d’entrée sont souvent négociables et ils oscillent entre 10 € et 50 €. Quant aux frais de versement, ils se situent entre 2,5% et 5%. Ils sont gratuits auprès de certains établissements. Il est à noter que s’ils sont trop élevés, cela va détériorer la performance du contrat. 

Pour les frais de gestion, ils vont de 0,6 % à 3% de l’encours. Pour que le placement soit avantageux, ils doivent être inférieurs à 1% par an. En somme, un meilleur PER comprend des frais réduits. 

Scruter la qualité des supports  

Réduire les frais du contrat, c’est une bonne solution pour accroître la rentabilité de l’investissement. Mais si vous voulez avoir un meilleur PER, vous devez aussi vérifier la qualité des supports financiers à votre disposition. Il faut qu’ils soient bien variés afin que vous puissiez avoir un large choix. Ensuite, vous prenez votre décision en fonction de votre profil. 

Pour un épargnant qui préfère un placement sécurisé, il n’y a rien de mieux qu’un contrat proposant un fonds euros. En revanche, si vous êtes prêt à prendre des risques dans le but de réaliser plus de gains, il vaut mieux opter pour un PER proposant des investissements en unités de compte. Des informations plus détaillées sont à découvrir ici

Tenir compte de la flexibilité du contrat 

Un meilleur PER permet à un épargnant de débloquer le capital quand c’est nécessaire et selon des conditions fiscales plus souples. En cas de changement de support, il faut s’assurer que les avantages fiscaux acquis soient conservés. En ajout à tout cela, il est primordial de vérifier que le contrat n’inclut pas une clause qui vous oblige à procéder à la liquidation à partir d’un certain âge. 

Tenir compte de la gestion du contrat 

Un souscripteur à un PER a deux choix en ce qui concerne le mode de gestion du contrat. Il est possible de tout prendre en charge soi-même, y compris la sélection des supports d’investissement. Mais on peut aussi opter pour une gestion pilotée. Cela consiste à confier la gestion du contrat à un tiers comme un courtier par exemple.  Un meilleur PER devrait vous permettre de faire le choix en fonction de vos attentes réelles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *